La fabrication du thé

Publié le par Thé et Gourmandise

J'ai décidé de vous faire partager de plus en plus les connaissances que je repère ici ou là sur des sites spécialisés ou des livres que j'achète. Ce sera plutôt des livres je pense

Je commence donc aujourd'hui avec la fabrication du thé.

Tout commence avec la cueillette. A savoir qu'un théier adulte peut atteindre 20 m de hauteur..pas facile pour récolter les feuilles ! Alors les théiers sont plutôt cultivés dans des pépinières, couramment appelées "jardins", où ils sont taillés à la hauteur des cueilleuses. Oui, ce sont des femmes qui cueillent le thé car elles ont des doigts fins et délicats pour récolter les bourgeons et les 2 premières feuilles du théier. Désolée Messieurs, c'est comme ça

 

recolte-the-admirable-tea.jpg

source : Admirable Tea

 

 

Une fois le thé récolté, les producteurs laissent sécher les feuilles, la fermentation, avant de les conditionner. Il existe différentes sortes de thés ( blanc, vert, noir, oolong...), mais ils proviennent tous d'une même et unique espèce, le Camélia Sinensis.


fermentation-univers-du-the.jpg

source : Univers du thé


C'est le résultat du séchage ou de la fermentation des feuilles qui fait le reste du travail. C'est le producteur qui décide le moment où s'arrête la fermentation du thé, c'est pour ça que le même thé sera différent d'un jardin à l'autre. Ce qui élargit considérablement la palette des goûts qu'offre le thé.

 

Je n'ai pas expliqué toutes les étapes comme le flétrissage ou le roulage, mais je n'avais pas envie de faire trop "encyclopédie", ce n'est pas le but de ce blog, je vous donne juste quelques précisions sur des questions que l'on peut se poser sur notre boisson favorite.

Si vous voulez en savoir plus, allez sur Admirable Tea, l'Univers du Thé, ou encore Le Palais des Thés

 

A bientôt !

 

 


Publié dans Blabla sur le thé

Commenter cet article